J.R.R Tolkien et le Seigneur des Anneaux
  La Terre du Milieu,une utopie pour son auteur
 

Une création sans précédent chère à son auteur

La Terre du Milieu est décrite par Tolkien avec une précision exceptionelle,l'auteur donne vie à son imagination en y incorporant ses propres idéaux de facon intentionelle ou par simple hasard.Ce que l'on peut affirmer,c'est la total dévotion dont fait part Tolkien dans la construction de son oeuvre autant au plan linguistique,typographique que démographique.Tolkien écrivait au départ par pur plaisir et car il ne trouvait dans aucun ouvrage l'histoire qu'il voulait lire alors il créa sa propre histoire.Déçu de constaté que l'Angleterre navait
pas de réelle mytholgie il décida de lui en donner une en créant un monde où il aimerait se trouver,un monde ou le mal et le bien coexistent,un monde où le manichéisme de notre planète se trouve mais sous une forme différente,un monde où les légendes sont réelles et où il est facile de s'évader par tout ce que l'on y trouve.Tolkien écrit un monde parfait comme le faisaient les auteurs utopistes de l'ancien temps.Il donne à son monde ce qu'il ne peut trouver sur Terre et ce qui lui manque au fil des périples de sa vie.L'auteur donne vie à une faune et à une flore qu'il admire et qu'il tentera de faire partager.Les informations sur La Terre du Milieu sont si nombreuses et vastes qu'il est difficile de différencier le fond de la forme,il est aussi très compliqué de donner un aperçu de tous les composants importants de ce monde mais voici un récapitulatif aussi complet et compréhensible que possible.

(Une feuille de la Lorien)

Chronologie:  On compte Trois âges bien distincts dans l'histoire de la Terre du Milieu et quelques allusions à un quatrième âge à la fin du dernier volet du Seigneur des Anneaux correspondants à la fin des peuples elfes et le déperissement du monde.L'action essentiel se déroule durant le Tiers âge de la Terre du Milieu mais cela n'exclut pas une grande importance des 2 premieres âges donnant forme à l'univers de Tolkien.

(L'eveil des Elfes-Le Silmarillion)

Typographie: La typographie de la Terre du Milieu et une des plus complete de la littérature du 20eme siècle.Prenommée Arda,Tolkien passa sans doute la plus grande partie de son travail avec les langues à modeler un territoire vaste restant très précis.La géographie originelle d'Arda est inconnue, en dehors du grand lac qui abrite l'île d'Almaren, demeure des Valar. Cette configuration disparaît lorsque Melkor détruit les deux lampes, Illuin et Ormal, qui illuminaient le monde : Almaren est alors détruite et deux mers apparaissent : la mer d'Helkar au nord et la mer de Ringil au sud. La carte IV de l'Ambarkanta présente le monde à ce moment, après que les Valar se soient retirés en Valinor et que Melkor ait fondé sa forteresse, Utumno, dans le nord. On y voit la Terre du Milieu comprise entre deux océans, à l'ouest et à l'est, et parcourue de grandes chaînes de montagnes d'axe nord-sud : les Montagnes Bleues au nord-ouest, les Montagnes Rouges au nord-est, les Montagnes Grises au sud-ouest et les Montagnes Jaunes au sud-est. Cuiviénen, l'endroit où s'éveillent les Elfes, est indiqué comme situé sur la rive orientale de la mer d'Helkar, une conception que contredisent des textes ultérieurs et qui font de Cuiviénen un lac indépendant.Après l'éveil des Elfes, les Valar décident d'entrer en guerre contre Melkor pour libérer la Terre du Milieu de son influence. La guerre a pour théâtre le nord-ouest de la Terre du Milieu, et cette région, qui deviendra par la suite le Beleriand, est fortement ébranlée par les combats titanesques qui s'y déroulent. Néanmoins, le passage des Valar a un effet bénéfique sur le Beleriand : il permet à la région de sortir du sommeil du Yavanna et les arbres et les fleurs y repoussent de plus belle.À la fin du Premier Âge, une seconde intervention des Valar contre Morgoth ravage à un tel point le Beleriand que celui-ci est englouti sous les eaux de Belegaer, excepté sa partie la plus orientale, qui devient le Lindon, et quelques îles éparses.Un dernier cataclysme a lieu à la fin du Second Âge, lorsque les Númenóréens tentent d'envahir Valinor. Eru intervient alors et ouvre un gigantesque gouffre au fond de la Mer de l'ouest, qui engloutit Númenor et la flotte d'Ar-Pharazôn. Le monde, jusqu'ici plat, devient rond. Cette catastrophe a également des répercussions sur la Terre du Milieu, dont les côtes sont légèrement redessinées : par exemple, Pelargir, qui était un port côtier, voit la mer s'éloigner de plusieurs lieues, tandis que l'île de Tol Falas est presque détruite.Dans plusieurs lettres Tolkien emmet des concordances entre la Comté ,région des Hobbits,et l'Europe.

(La Terre du Milieu)

Peuples:

Les Elfes: Dès leur éveil, sur les rives du lac de Cuiviénen, les Elfes comprenaient trois clans : les Minyar "Premiers", les Tatyar "Seconds" et les Nelyar "Troisièmes". La première véritable division des Elfes eut lieu à Cuiviénen, le lieu de leur éveil, entre ceux qui acceptèrent de suivre le Vala Oromë en Valinor et ceux qui refusèrent. Ces derniers, uniquement composés de Tatyar et de Nelyar, sont les Avari, tandis que les autres reçurent le nom d'Eldar. Ils conservèrent la division en trois clans: les moins nombreux, les Vanyar, menés par Ingwë ; les Noldor, menés par Finwë ; les Teleri, les plus nombreux, menés par Elwë et Olwë. Cependant, tous les Eldar n'arrivèrent pas en Valinor. Certains choisirent délibérément d'abandonner la marche et de s'établir dans la vallée de l'Anduin : ce sont les Nandor, dont le chef était Lenwë. Plus tard, son fils Denethor mena une partie de son peuple en Beleriand, qui prit le nom d'Elfes Verts ou Laiquendi. Pendant ce temps, la marche se poursuivait, et les Elfes finirent par atteindre le Beleriand, à l'extrémité occidentale de la Terre du Milieu. Ils ne pouvaient aller plus loin, et Oromë retourna seul en Valinor demander conseil aux autres Valar.Pendant ce temps, Elwë disparut dans les bois de Nan Elmoth, envoûté par les charmes de la Maia Melian. Les Teleri partirent à sa recherche tandis que Vanyar et Noldor embarquaient sur une île qu'Ulmo employa pour leur faire traverser la Mer et leur faire atteindre Valinor. De nombreuses années plus tard, Ulmo revint en Beleriand pour emmener les Teleri à la prière des Noldor. Cependant, Elwë n'ayant toujours pas reparu, certains Teleri restèrent en arrière et prirent pour nom Eglath, les Abandonnés. D'autres qui vivaient sur les côtes s'étaient liés d'amitié avec le Maia Ossë et restèrent en Terre du Milieu à sa demande : ce furent les Falathrim. Lorsqu'Elwë réapparut, aux côtés de Melian, il devint le roi de tous les Elfes de Beleriand, qui prirent le nom de Sindar, les Elfes Gris, lui-même s'appelant désormais Elu Thingol.

(Legolas)

Les Hobbits:Ces êtres mesurent 0,60 à 1,20 m et vivent dans des terriers confortables pour les plus riches, des trous pour les plus pauvres, et parfois des maisonnettes depuis leur installation dans la Comté. Ce sont des bons vivants, amateurs d’herbe à pipe, de bière et de bonne chère. Ils sont accueillants mais se dissimulent souvent aux étrangers. Ils vivent dans la Terre du Milieu et plus précisément dans la Comté.Sauf exception, ils n’aiment pas voyager.Il en existe trois espèces distinctes, qui toutes se trouvaient à l’origine dans les terres sauvages de l’est, avant d’entreprendre une migration vers l’ouest et les terres de l’Eriador, où se trouve la Comté :les Pieds velus : ils sont les plus bruns de peau, les plus petits. Imberbes, ils vivent plus volontiers dans les hautes terres et les collines. C’est la branche hobbite la plus nombreuse. De leurs relations passées avec les Nains ils ont gardé l’habitude de vivre dans des habitations souterraines ("smials"). Les Forts : ils sont les plus grands, les plus lourds. Leurs mains et leurs pieds sont plus larges et ils préfèrent vivre sur des terrains plats et aux bords des rivières (ils sont les seuls à ne pas avoir peur de l’eau et à savoir nager). Ils quittèrent plus tardivement les bords de l’Anduin pour l’Eriador et s’installèrent au sud, sur les rives de la rivière Bruinen (ou Sonoronne) avant de remonter vers le Nord.

(Bilbo)
 
Les Nains: Les Nains étaient un peuple endurant, obstiné et plus résistant que tout autre peuple de la Terre du Milieu. Ils vivaient généralement aux alentours de 250 ans, et leurs caractéristiques principales étaient leur barbe, présente tant chez les hommes que chez les femmes, et leur petite taille. Leur nombre n'augmentait guère, du fait de la faible proportion de femmes parmi eux et des nombreuses guerres qu'ils durent livrer. Leur talent de forgerons et de bâtisseurs était reconnu à juste titre par tous les autres Peuples Libres, et malgré leur caractère rancunier, ils n'oubliaient jamais une dette.Leur origine est foncièrement différente de celle des Elfes et des Hommes : Aulë, l'un des Valar, était si impatient de contempler les Enfants d'Ilúvatar qu'il ne put attendre le moment imparti à leur éveil ; et, secrètement, sous une montagne de la Terre du Milieu, il donna naissance aux sept Pères des Nains, commençant à leur enseigner une langue qu'il avait créée pour eux : le khuzdul. Ilúvatar découvrit le dessein d'Aulë et accepta les Nains, bien qu'il ne les éveillât qu'après les Elfes.

(Gimli)

Les Humains:
les humains sont les Seconds Enfants d'Ilúvatar, les "Suivants". Contrairement aux Elfes, leur durée de vie n'est pas liée à Arda : ils sont donc mortels, et après leur décès, quittent à jamais la Terre après un bref passage dans les cavernes de Mandos.Certains se rangèrent aux côtés de Morgoth durant le Premier Âge, mais il nous reste essentiellement des fragments de l'histoire des trois maisons des Edain (d'où sont issus, par exemple, Tuor et Túrin), restés fidèles aux Valar. Ces Edain revenant de Númenor (suite à la machination de Sauron pour faire tomber Númenor en créant chez les Edain une soif d'immortalité) au Deuxième Âge, ils sont par la suite appelés Dúnedain.

(Aragorn)

La Terre du Milieu compte de nombreuses autres races comme les Ents,les Trolls,les Orcs et autres créatures.Tolkien fait parfois quelques comparaisons entre des personnes réelles et des peuples de son imagination,ainsi les Rohirrim sont vus comme les cavaliers bretons remportants la bataille d'Hastings grace à sa cavalerie puissante (défaite qui restera au travers de la gorge de Tolkien) et les Nazguls correspondent aux politiciens qui se cachent et sont versatiles dans leur propre interêt.

L'oeuvre de Tolkien prend parfois place dans la réalité de la vie de l'auteur le fait le plus marquant étant les gravures des noms Luthien et Beren sur les tombes de J.R.R Tolkien et de sa femme.L'histoire de Luthien et Beren et une histoire d'amour impossible entre un humain mortel et une elfe immortel,leur histoire est chantée par Aragorn dans le Seigneur des Anneaux.Même après la mort de son créateur l'univers de La Terre du Milieu reste intact et on continue chaque jour à en apprendre plus sur l'imagination immense d'un homme qui lui voua sa vie entière.
   


 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=